Cépage : Gamay

Le Gamay

Mieux connaître les cépages facilite leur identification lors de la dégustation d’un vin, grâce aux arômes détectés et aux autres caractéristiques… Délices d’initiés s’invite au Nord des Côtes du Rhône, avec le Gamay pour éveiller vos papilles !

Caractéristiques visuelles

Le Gamay est un raisin rouge dit de cuve, c’est-à-dire exclusivement utilisé pour la production de vin contrairement au raisin de table.

Il donne au vin des reflets rouges violacés.

La feuille

La jeune feuille de ce cépage est constituée de cinq lobes avec un sinus pétiolaire ouvert en « v ». Les dents des lobes sont courtes par rapport à leur largeur, et les côtés rectilignes.

Grappe & baies

Les baies juteuses du Gamay sont petites, de forme elliptique. D’un noir violacé elles sont recouvertes d’une pruine blanchâtre à bleue (pellicule en surface de la baie).

Les grappes de Gamay sont de petite à moyenne taille. Cylindriques et compactes elles peuvent être légèrement ailées.

Caractéristiques gustatives des vins

Ce cépage donne des caractéristiques spécifiques aux vins dont il est issu, notamment des tanins légers qui impliquent une garde très courte malgré une acidité vive.

Caractéristiques olfactives

Les arômes variétaux du Gamay

Le Gamay est caractérisé par ses arômes caractéristiques de fruits rouges : framboise, fraise des bois, cerise noire, mûre… Mais d’autres arômes complètent le bouquet, notamment la pivoine avec des notes plus poivrées, de rose. Les notes amyliques de banane, bonbon anglais sont également caractéristiques. Enfin, quelques arômes plus épicés, avec une pointe de cacao, de violette peuvent évoquer le Syrah ou le Grenache.

Appellations incluant le gamay

Le Gamay s’étend au Nord de la vallée Rhodanienne : Bourgogne, Bourgogne-Passe Tout Grains, Crémant de Bourgogne, Mâcon, Mâcon supérieur, Beaujolais, Beaujolais supérieur, Beaujolais-Villages, crus du Beaujolais, Anjou, Touraine, Rosé de Loire, Coteaux du Loir, Coteaux du Giennois, Valençay, Châteaumeillant, Coteaux d’Ancenis, Vins du Thouarsais, Côtes d’Auvergne, Saint Pourçain, Côtes du Forez, Côte Roannaise, Vins de Savoie, Châtillon en Diois, Bugey, Gaillac, Côtes du Marmandais, Lavilledieu, Estaing, Entraygues-Le Fel, Rosé des Riceys, Côtes de Toul, Luberon et de nombreux Vins de Pays

Ce cépage précoce se développe notamment dans les Monts du Lyonnais et jusqu’à Dijon, aux alentours de Tours et sur les pourtours de la Loire. Il résulte du croisement entre Pinot Noir et Gouais Blanc. Préférant les sols granitiques, il s’adapte aussi à ceux plus argilo-calcaires. Le Gamay apprécie un climat continental à océanique.

Commentaires