Les algues : la tendance de demain

Autres / /

Partagez :

Les algues : aliment tendance ?

En 2013, 58 % de la population française aurait consommé des algues au moins une fois au cours de l’année. Très souvent dans un restaurant de spécialités asiatiques, avouons-le ! Les algues sont en pleine démocratisation et sont de plus en plus consommées. Retrouvez toutes les informations sur la filière algues !

Les algues, des super-aliments

Les algues possèdent des propriétés nutritionnelles très avantageuses. C’est une des principales raisons du développement de ce marché. Les algues sont de vrais alicaments, elles sont notamment :

  • riches en antioxydants ;
  • riches en fibres, en minéraux (calcium, fer, iode) et en vitamines (A, B2, B5, B9, C, K) ;
  • pauvres en calories ;
  • bonnes pour lutter contre le cholestérol (présence de phytostérols).

Quelles algues en France ?

En France, on trouve plusieurs sortes d’algues dans nos assiettes. Ainsi, 24 algues différentes sont autorisées en France depuis 2014. Il y a parmi elles 8 algues brunes, 11 algues rouges, 2 algues vertes et 3 micro-algues. Six de ces algues représentent 99 % de la consommation française. Ce sont la nori (pour les sushis, genre Porphyra), la dulse ou petit goémon (espèce Palmaria palmata), la kombu (Laminaria), la wakamé (Undaria ou Alaria), la laitue de mer ou ulve (Ulva lactuca) et les haricots de mer (Himanthalia longata). Du côté des algues d’eau douce, la spiruline est de plus en plus utilisée, principalement en complément alimentaire (puisqu’il s’agit d’une micro-algue).

Les chiffres du marché

En France, la production totale d’algues, concentrée en Bretagne, est d’environ 70000 tonnes par an. 90 % de ces algues sont des algues sauvages récoltées par bateau. Environ 10 % sont des algues sauvages récoltées sur la rive et moins de 1% de ces algues provient de l’algoculture. La France ne cultive, en effet, qu’environ 300 tonnes d’algues comestibles par an.

Au niveau mondial, 25 millions de tonnes sont produites chaque année, la Chine restant le premier producteur. La France est quant à elle le 10ème producteur mondial. Contrairement à la tendance française, 90 % des algues produites dans le monde sont cultivées et seulement 10 % sont sauvages.

Utilisation et consommation des algues

Dans le monde, 75 % des algues produites sont consommées comme légumes, le reste est principalement utilisé dans l’industrie agro-alimentaire pour élaborer des texturants et gélifiants (agar-agar, carraghénanes) mais aussi pour des usages divers. En France, 75 % de la production sert à la fabrication de texturants, 24 % est utilisé dans l’agriculture, les cosmétiques, le traitement des eaux et seulement 1 % est consommé directement !

Les français ne sont pas (encore) de gros consommateurs d’algues. À titre indicatif, les japonais consomment environ 8 kg d’algues par an, soit autant que de salade verte en France ! Cependant la consommation ne cesse d’augmenter ces dernières années. Tout d’abord, avec le développement de la cuisine japonaise en France (sushis, soupes miso…), mais aussi en introduisant des algues dans la cuisine française traditionnelle.

Et vous avez vous déjà testé les algues ? Qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis !

Commentaires