Noms des bouteilles selon le volume

AutresConseils conso / /

Partagez :

Noms des bouteilles selon le volume

Nous avons tous déjà entendu parler de Magnum, de demi-bouteille ou de Jeroboam… Ce sont les noms des bouteilles de vin, selon le volume de liquide qu’elles sont en mesure de contenir. Mais quel volume se chaque derrière ces noms ? Comment les classer en ordre croissant ?

À chaque volume correspond une bouteille au nom spécifique. L’orthographe et le nom varient selon la région, mais la consommation modérée reste de mise !

  • 25 cl : il s’agit d’une chopine ;
  • 37,5 cl : on parle alors d’une fillette ou d’une demi-bouteille ;
  • 50 cl : est aussi appelée demi-bouteille ;
  • 62 cl : le clavelin est une bouteille spécifique utilisée pour le vin jaune du Jura ;
  • 75 cl : la bouteille ;
  • 1,5 L : le Magnum soit l’équivalent de 2 bouteilles. Ce nom est issu du latin pour signifier « grand ». Il serait utilisé pour désigner une double bouteille depuis le XVIII° siècle.
  • 3 L : le double-magnum ou Jéroboam soit l’équivalent de 4 bouteilles . Le nom e cette bouteille est d’origine biblique. Jéroboam Ier (931 – 909 av. J.-C.) fut le premier roi de la partie Nord d’Israël, tout comme Jéroboam II (743 – 746 av. J.-C.) qui étendit davantage le terrain conquis. Au-delà de ce volume, les flacons ne peuvent plus être produits de manière industrielle. Le coût s’élève donc plus encore, ne serait-ce que par le poids, le volume de matière première et la maîtrise technique que cela demande au maître verrier.
  • 4,5 L : le Réhoboam soit l’équivalent de 6 bouteilles. Réhoboam était le fils du roi Salomon, véritable tyran dix des douze tribus d’Israël lui préférèrent Jéroboam 1er.
  • 6 L : l’impériale ou le Mathusalem soit l’équivalent de 8 bouteilles. Il s’agit encore une fois d’un nom biblique. Mathusalem est la personne la plus âgée de l’Ancien Testament, avec ses 969 ans.
  • 9 L : le Salmanazar soit l’équivalent de 12 bouteilles. Ce nom fut porté par 5 rois assyriens.
  • 12 L : le Balthazar soit l’équivalent de 16 bouteilles. Son nom semble évoquer le célèbre roi mage du continent africain.
  • 15 L : le Nabuchodonosor soit l’équivalent de 20 bouteilles. Ce nom provient de celui du plus grand roi de Babylone dont le règne prit fin en 562 av. J.-C.
  • 18 L : le Melchior soit l’équivalent de 24 bouteilles. Lui aussi, célèbre roi Mage venu d’Europe.
  • 20 L : le Salomon soit près de 27 bouteilles. Encore un nom tiré de l’Ancien Testament. Melchior fut roi d’Israël de 970 à 931 av. J.-C. Reconnu pour sa sagesse, polyglotte, riche et à la tête d’un harem, il a rejoint la légende au travers de sa liaison avec la reine de Saba.
  • 25 L : le Souverain soit près de 34 bouteilles. Ce nom a été créé par la maison Taittinger pour l’inauguration du paquebot « Sovereign of the sea » en 1988.
  • 26 L : le Primat soit près de 35 bouteilles. Ce nom vient du latin et signifie de premier ordre. Il a été désigné par la maison Drappier en 1999 pour la création de cette bouteille.
  • 30 L : le Melchisédech soit l’équivalent de 40 bouteilles. Ce nom a également été initié par la maison Drappier pour la création d’une bouteille en 2002. Il tire son origine de la Bible et plus précisément du personnage Melchisédech ayant béni Abraham.
  • au-delà, on ne compte plus !… ou plus précisément, on ne produit plus.

 

Pour conclure, nous pourrions citer le poète Alfred de Musset qui écrivait « Peu importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse »… En tant que consommateurs responsables, nous comprendrons bien sûr l’ivresse comme un enivrement aromatique des sens et non comme une consommation excessive d’alcool ! 😉

 

 

Commentaires