Comment composer un plateau de fromage ?

Conseils conso / /

Partagez :

Comment composer un plateau de fromage ?

 

Règle n°1 : le choix des produits pour composer son plateau de fromage

Votre plateau de fromage doit pouvoir plaire à des goûts différents. Il est donc nécessaire de proposer un plateau varié avec un minimum de 5 à 7 fromages.

Mais quels fromages choisir pour composer un plateau de fromage digne de ce nom ? L’idéal est de prendre un fromage de chaque type : une croûte fleurie, une pâte pressée, une pâte cuite, une pâte persillée et une pâte lavée… Et surtout, il faut au minimum un fromage de vache, un de chèvre et un de brebis.

 

Règle n°2 : préparer le plateau de fromage au bon moment

Afin de profiter au mieux des arômes que chaque fromage peut offrir, il est indispensable de les sortir au moins une heure avant de les déguster. Il ne faut, cependant, pas les sortir trop tôt pour éviter que ceux-ci suintent ou se répandent sur le plateau de fromage.

 

Règle n°3 : optez pour une présentation esthétique et pratique

La présentation de votre plateau de fromage doit bien évidemment être alléchante et esthétique. Elle doit aussi bien séparer chaque fromage pour éviter le transfert d’arômes de l’un à l’autre.

Par ailleurs, limitez les risques liés aux allergies… Si vous proposez des fruits secs (abricots secs, figues, noisettes, amandes, noix…), disposez-les dans de petits ramequins sur le plateau de fromage.

Enfin, la question de couper ou non le fromage s’impose… Il est plus simple pour les convives de n’avoir qu’à saisir le morceau de fromage que d’avoir à le découper (qui plus est avec le bon couteau et de la bonne manière !). Par ailleurs, le fait de proposer un plateau de fromage avec des morceaux découpés vous permet plus de créativité en jouant sur les formes, couleurs, alternances et disposition des morceaux.

 

Règle n°4 : composer un plateau de fromage à thème

Vous pouvez opter pour un plateau de fromage à thème. Vous avez besoin d’idées ? Optez pour un thème géographique en choisissant un plateau de fromages d’une même région ou d’un même pays, ou bien un plateau par type de fromages : plateau de pâtes persillées, de pâtes cuites ou de chèvre…

Pensez bien sûr à retirer les emballages !

 

Règle n°5 : quelle quantité de fromage ?

Comptez environ 50 g de fromage par personne pour un plateau de fromage à déguster en fin de repas et 250 g par personne pour un repas complet au fromage !

 

Règle n°6 : quel support pour composer un plateau de fromage ?

Il faut s’assurer que le support ne donne pas un goût aux fromages… Certes, les rondins de bois coupés sont esthétiques mais donnent des arômes parasitaires. Pour cela, vous pouvez recouvrir le plateau d’un plastique cellophane sans transfert de goût… La porcelaine ou la céramique comme l’inox sont neutres et très hygiéniques, nous les recommandons.

 

Règle n° 7 : étiquetez vos fromages sur le plateau

Afin que chacun s’y repère, proposez des étiquettes montées sur piques. Elles préciseront le nom du fromage, son origine (région) et le type de lait utilisé (vache, chèvre, brebis…). Cela renseignera les convives et complètera leur culture personnelle ! La forme de cet étiquetage vous permettra d’exprimer votre créativité. Formes animales, forme des régions ou pays, look vintage : tout est permis !

 

Règle n° 8 : proposer des alliances pour sublimer le plateau de fromage

Enfin, reste à proposer des alliances intéressantes pour sublimer chaque fromage. Confiture, pissaladière, chutney, pains, vins blancs, rosés ou rouges, bière, spiritueux, fruits frais ou secs, sucré & salé… Faites appel à votre créativité ! Pour ne pas vous tromper dans les alliances gustatives, découvrez dans cet article 4 méthodes infaillibles d’alliances food !

 

Règle n° 9 : Dégustez avec délectation…

Et pour cela, Délices d’initiés vous livre ses conseils pour encore plus de plaisir !

Commentaires