Arômes des houblons

Principales variétés de houblon et leurs arômes

Voici une liste (non exhaustive) des principales variétés de houblon utilisées en Europe et aux États-Unis. La classement est fait suivant l’usage principal de la variété de houblon, bien que certaines puissent être utilisées pour amériser comme pour aromatiser.

Le houblon aromatique

  • Le Hallertau Mittelfrüh est un houblon aromatique originaire de Bavière. Il possède des arômes floraux délicats et légèrement épicés. Principalement utilisé pour les pils et les lagers, son taux d’acides alpha est de 4 %.
  • Le Hallertau Perle est très utilisé chez les brasseurs amateurs pour ses propriétés de conservation. Aromatique et amérisant, son acidité alpha est de 6 %. Très végétal, il dégage des arômes légèrement épicés, de menthe. Il est cultivé aux États-Unis et en Allemagne.
  • Le Hallertau Hersbrucker dévoile de fines notes épicées. Il possède peu d’acides alpha, de 2 et 5 %. Surtout utilisé en Allemagne, il est à l’origine de nombreuses variétés américaines.
  • Le célèbre houblon aromatique Saaz possède un arôme délicat de citron, un peu résineux et épicé. Ce houblon tchèque est parfait pour les pils avec une acidité alpha de 2 à 2,5 %.
  • Le Strisselspalt (spalt français) est parent du Saaz, cultivé en France. Ce houblon aromatique est plutôt équilibré et doux. Son taux d’acides alpha est entre 3 et 5 %.
  • Le Spalt select est allemand, proche du spalt français avec des arômes épicés. Son acidité alpha se situe autour de 5 %.
  • Le Hersbrucker Spalt est pauvre en acides alpha, entre 2 et 4 % aux arômes épicés subtils.
  • Le Golding anglais est très utilisé. Il renferme des arômes de citron et de cèdre, avec des saveurs sucrées. Plusieurs variétés dérivent du houblon Golding.
  • L’East Kent Goldings : le « must » des houblons anglais, parfait pour les IPA (India Pale Ale) anglaises. Plus souvent utilisé en houblonnage à cru, il peut amériser la bière. Son taux d’acidité d’alpha est moyen, environ 6 %.
  • Le Styrian Goldings a un caractère herbacé et fleuri. Il est utilisé pour aromatiser les ales anglaises. Malgré sa faible teneur en acides alpha (3 %), il amérise les ales belges.
  • Le Fuggle anglais : épicé, aux notes légèrement fruitées et boisées. Il possède entre 4 et 5 % d’acidité alpha. Il est utilisé en houblonnage à cru dans les stouts et les ales.
  • Le Cascade est très répandu, surtout aux États-Unis. Ses arômes d’agrumes, de citron, et de pin complètent un goût légèrement floral. Son acidité alpha est d’environ 5%.
  • Le Tettnanger allemand au goût fin et délicat, épicé, a une acidité alpha de 3 et 5 %.

Le houblon amérisant

  • Le Magnum est un houblon amérisant qui possède des qualités aromatiques. Malgré ses arômes d’agrumes et d’épicés, Il reste utilisé pour sa forte amertume : 14,5 % d’acides alpha.
  • Le Target allie forte amertume et arômes intenses. Il est principalement utilisé en amérisant mais aussi en houblonnage à cru (fortement aromatisant). Il a une teneur élevée en acides alpha : environ 10 %.
  • Le Nugget est une variété très amérisante : 12 à 14 % d’acides alpha. Ce houblon très utilisé pour la qualité de son amertume, a un rendement élevé.
  • Le Taurus est un houblon amérisant riche en acides alpha : 14 %. De bonne qualité, il possède des notes aromatiques plaisantes en plus de son amertume. Cette variété se développe car elle peut être récoltée mécaniquement contrairement à la plupart des autres.
  • Le Northern brewer est un houblon amérisant, mais possède des arômes plaisants. Il est surtout employé pour rendre la bière brune plus amère, son taux d’acides alpha est de 8 % environ.

Vous aimez la bière ? Devenez un expert en suivant notre formation sur la bière : au programme histoire et dégustation !

Commentaires