Variété d’olive : la Salonenque

Conseils dégustationMatières premières / /

Partagez :

L’olive Salonenque

L’olive Salonenque possède des caractéristiques la différenciant des autres variétés d’olive. Que ce soit au niveau visuel, gustatif ou olfactif. Ces différents aspects permettent de déterminer les utilisations de cette variété.

 

infographie olive salonenque
Infographie sur la variété d’olive Salonenque

Aspect de l’olive

L’olive est piriforme, c’est-à-dire qu’elle est en forme de poire : sa base est renflée et l’extrémité près du pédoncule plus allongée. L’olive elle même est allongée. Cette variété d’olive présente des fruits de calibre moyen. Son pédoncule (tige par laquelle elle est rattachée à la branche) est long et mince. Le noyau présente la même caractéristique piriforme que l’olive, il est en plus nettement côtelé.

En ce qui concerne la couleur, lorsque l’olive Salonenque est ramassée, elle est vert clair, tirant parfois sur le jaune. Les olives sont d’une couleur uniforme (pas de points ou de variation de couleur sur une même olive).

Les usages, les arômes et les saveurs de la Salonenque

La Salonenque est une variété d’olives utilisée pour faire de l’huile aussi bien que pour faire des olives vertes cassées.

Les olives Salonenque possèdent par contre une chair riche en huile, idéale pour l’obtention d’huile d’olive. Elle donne une huile d’olive douce et onctueuse, aux arômes végétaux (fruité vert), d’artichaut et de noisette.

Les olives obtenues sont caractérisées par leur saveur de fenouil. La chair de ces olives est claire et comme il s’agit d’olives vertes, on parle de chair blanche. La consistance de ces olives est un peu molle.

 

Découvrez d’autres variétés d’olives grâce à Délices d’initiés : la Grossane, la Picholine, l‘olive de Nyons : la Tanche, celle de Nice appelée la Cailletier, la Sabine, l’Aglandau, la Lucques, la Bouteillan, l’Olivière… Enfin, avec Délices d’initiés apprenez à choisir votre huile d’olive selon les usages et à déguster une huile d’olive ou une olive dans les règles de l’art.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires